Que lisait-on entre 1880 et 1930 ?

A la fin du XIXe siècle, les points de rencontre entre le public et le roman se sont multipliés : café, cabinet de lecture, salon, librairie, bibliothèque sont autant de lieux de lecture ouverts à tous. Sur plusieurs époques où se côtoient les langues allemande, française et alsacienne, quelle littérature se donne à lire tandis que le roman feuilleton explose et qu’une littérature alsacienne se cherche ? Quelles marques, quels échos cette période laissera-t-elle sur la littérature contemporaine, dans notre héritage culturel, dans une Europe en continuelle évolution ?

Plongez-vous dans les lectures d’une autre époque ! Feuilletez notre édition spéciale !

Edition spéciale Les Mystères de Strasbourg

Publicités