Littérature tchèque

Avec une citation de Karel Čapek, fantaisiste brillant, conteur direct et drôle :

Je pourrais parler des luxuriantes couleurs de l’automne, de ses brouillards mélancoliques, des âmes des morts et des phénomènes célestes, des derniers asters et de la rose rouge qui s’efforce encore de fleurir; ou bien des feux-follets du crépuscule, de l’odeur des cierges de cimetière, des feuilles sèches. Mais je voudrais bien rendre témoignage à une autre beauté de notre automne tchèque et chanter sa gloire. Je veux parler tout simplement de la betterave.

(L’année du jardinier, traduit du tchèque par Joseph Gagnaire, l’Aube, 1997)

ou à télécharger en PDF :

Litterature tchèque_2017

 

 

Publicités