Retour sur la conférence « Migrations et climat : et si la SF disait vrai ? »

Mardi 13 octobre, 18h30, médiathèque André-Malraux. Festival des Médiathèques Engagées, sur le thème « L’être humain cet oiseau migrateur ».

Dans l’obscurité relative de la salle de conférence, Christian Brassac, président de l’association CIMADE – Alsace-Lorraine, partage l’affiche avec un trio d’auteurs de SF… Incongru ? Incohérent ? Bizarre ? Lisez plutôt la suite, et jugez !

Une bien belle brochette : Jean-Marc Ligny, Léo Henry et Laurent Kloetzer, un Grand Prix de l’Imaginaire chacun

Ouvrant la table ronde, M. Brassac apporte ses éclairages juridiques sur la situation actuelle de ceux que l’on nomme (à tort) les « réfugiés climatiques ». Rappel des termes précis établis par la Convention de Genève au sortir de la 2e Guerre Mondiale, état des lieux autour de la planète, … quelques définitions et explications plus tard, celui qui se définit non pas comme un « expert » mais comme un « citoyen concerné » a définitivement conquis son auditoire.

Et nos auteurs de SF, dans tout ça ? Léo Henry, auteur strasbourgeois et médiateur d’un soir, présente Jean-Marc Ligny et Laurent Kloetzer, respectivement Grands Prix de l’Imaginaire en 1997 et 2014. Leur point commun ? Un ou plusieurs livres de SF / anticipation sur la question des réfugiés et/ou des changements climatiques. Écrits avec le plus grand sérieux et l’envie de traiter un sujet qui leur tient à cœur. Que ce soit Laurent qui parle de migrants qui tentent d’atteindre la Suisse, ou Jean-Marc et sa « trilogie climatique ». D’ailleurs, au tour de jean-Marc de captiver son auditoire lorsqu’il raconte comment il a rencontré une scientifique du GIEC et qu’il a eu à sa « disposition », pendant une journée, un groupe de scientifiques auxquels il a posé une question très simple : la Terre en l’an 2300, ça donne quoi ? Une douzaine de scenarii plus tard, le voilà replongé dans la rédaction de son livre, à paraître dans les mois à venir chez l’Atalante… qui a dit que la Science-fiction n’était qu’une affaire de divertissement ?

 

Pour en savoir un peu plus, je vous recommande la lecture de l’excellent roman Issa Elohim de Laurent Kloetzer ; attaquez-vous ensuite à l’oeuvre de J-M Ligny, dans l’ordre : Aqua TM, Exodes, Semences (tous parus chez l’Atalante et présents dans vos médiathèques).

Et, en bonus, l’excellente bibliographie Migrants, exil, frontières et littérature

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s