Sylvie Le Bihan. Le mot juste, le mot dur.

Bénédicte Junger (droite) et Sylvie Le Bihan (c) Daisy Winling

Juste avant la rencontre avec le public de la médiathèque Roberstau à Strasbourg, Sylvie Le Bihan a accepté d’être interviewée pour le blog Myriades. C’est la blogueuse/bibliothécaire Bénédicte Junger qui lui pose quelques questions sur son dernier roman « Là ou s’arrête la terre », sur l’écrivain italien Erri De Luca, sur l’Europe…

Là où s'arrête la terre - Sylvie Le Bihan  

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s